Caricatures de la semaine

Publié le par Moktarama


       
Une actualité en dessins relativement calme cette semaine, avec un peu de notre président, beaucoup d'actualités américaines, pour finir avec la montée - qui semble inexorable - de l'extrêmisme en Flandre.





        Dans le cadre de la réunion pour la création de l'Union Pour la Méditerrannée, à la veille du 14 juillet, notre président a obtenu une victoire : tout le monde va venir, y compris Bouteflika. Ainsi qu'une défaite : le président syrien et le premier ministre israëlien, qui seront présents, n'ont pour l'instant pas fait part d'un empressement fou pour une rencontre officielle. Tout au plus se "croiseront-ils" , c'est à dire qu'il ne se passera strictement rien, et les deux pays continueront donc à négocier discrètement via la Turquie.





Concept d'un monument dédié à l'industrie automobile américaine
Trainés vers l'avenir : " On ne peut pas le faire ! vous ne pouvez pas nous forcer à le faire ! C'est trop dur ! La technologie n'existe pas ! Ça ne peut pas être fait ! Le prix est trop élevé ! Ça prendrait des années ! Personne n'en achèterait ! Nous avons les mains liées ! ..."

        Ce dessin représente tout à fait les grandes difficultés expérimentées par les constructeurs automobiles américains, qui, s'étant taillés la part du lion sur leur marché intérieur en produisant essentiellement de gros véhicules, motorisés qui plus est avec de grosses cylindrées très consommatrices. L'exact inverse des constructeurs japonais et européens, qui ont de ce fait plusieurs longueurs d'avance aujourd'hui. Cela devrait sourire à ces derniers, vu les modifications drastiques de comportement que fait subir aux américains la hausse des prix du pétrole, qui se répercutent là bas presque directement à la pompe vu l'absence de taxes.

        Bon, quand j'écris "sourire" , disons qu'ils pourraient tirer leur épingle du jeu malgré les hausses vertigineuses du prix des matières premières, tandis qu'on voit assez mal ce que vont devenir deux des trois grands que sont Chrysler et General Motors, Ford ayant quand à lui et grâce à sa branche européenne, des compétences certaines pour se reconvertir suffisamment vite à une politique de véhicules à faible consommation.





Armée des Etats-Unis : " Vous rigolez ! Nous allons faire la guerre à l'Iran ? "


        L'auteur fait référence au long article de Seymour Hersh paru il y a peu dans le New Yorker, et qui décrit par le menu comment l'administration Bush vient de lever 400 millions de dollars pour mener d'importantes opérations de destabilisation en Iran, par exemple en finançant des fondamentalistes opposés au régime iranien, appliquant là la même technique qu'en Afghanistan dans les années 1980. Par ailleurs, on apprend que l'armée et les services secrets sont déjà fort affairés en Iran.

        Le risque le plus grand dans tout cela est bien, comme dans le dessin, le risque que Bush arrive à déclencher un troisième front en Iran avec une armée américaine qui est déjà écartelée entre deux conflits durs.






La signature de la Déclaration d'Indépendance : " Hancock ne porte pas de drapeau en épinglette. "


       
Il est fait référence ici à la polémique qu'a du affronter Barack Obama - qui fait partie de la polémique plus générale concernant son patriotisme - au sujet de l'absence de drapeau américain en épinglette sur ses vêtements, comme les hommes politiques américains ont coutume de le faire. Des accusations récurrentes qui l'ont même poussé à finalement en porter, malgré ce qu'il avait déclaré en octobre sur le sujet.






Change : nous pouvons y croire !
Change : je peux payer les dettes de ma campagne avec !


        Cette semaine, Barack Obama et Hillary Clinton ont fait un premier meeting de soutien ensemble, dans la petite ville d'Unity où ils avaient récolté le même nombre de délégués. A cette occasion, Obama a donné un chèque de 2300 $ - maximum autorisé par la loi américaine dans ce cas - pour que Mme Clinton puisse rembourser des dettes de campagne évaluées à un peu plus de vingt millions de dollars, et à appelé ses supporteurs à faire de même.

        Par ailleurs, Bill Clinton, qui fut chargé des basses oeuvres et attaques polémiques pour la campagne d'Hillary, vient apparemment d'accorder un soutien du bout des lèvres et à reculons au candidat démocrate désigné.




L'éléphant, symbole du parti républicain, tient un panneau " Une attaque terroriste, nous pouvons y croire " pastiche du slogan de campagne de Barack Obama "we can believe in" , et dit : " Charlie Black me l'a envoyé... "
Les partisans de McCain tiennent un journal : "Une attaque teroriste aiderait McCain"


        Autre évènement de la campagne, cette fois-ci du côté républicain : Charlie Black, un des principaux conseillers de John McCain, a déclaré dans le magazine Fortune qu'une nouvelle attaque terroriste aux Etats-Unis serait "un gros avantage pour John McCain" . Cela a logiquement provoqué un tollé - , les démocrates sautant sur l'occasion de faire remarquer que les méthodes de G.W. Bush étaient les mêmes, et il n'est jamais bon de se faire comparer à ce que les américains eux mêmes considèrent comme leur pire président. McCain a d'ores et déjà manifesté son mécontentement, et le conseiller un peu trop disert s'est excusé platement.







        La Belgique continue à se décomposer sous nos yeux, avec une Flandre qui ignore totalement les avis internationaux et européens, tout en continuant sa politique ô combien douteuse de pureté linguistique. Ainsi les non-néerlandophones se voient maintenant refuser la possibilité d'avoir un logement social, des circuits de dénonciation sont mis en place par les communes - ainsi un commerçant asiatique dont l'enseigne était en anglais s'est fait rappeler à l'ordre par une lettre de sa mairie pleine de menaces voilées - , et les gens se font carrément reprocher dans la rue de ne pas parler flamand, ce qui est assez commun dans cette région remplie d'européens nécessaires au bon fonctionnement des institutions du continent.

        Pour relativiser un peu cette situation et montrer qu'une partie au moins des flamands se désole de tout ça, je signale que le dessin a pour auteur Kroll, humoriste flamand. Kroll est liégeois donc francophone, pardon à mes lecteurs - et tant pis pour ma quête du flamand modéré.


Commenter cet article

Dominique 08/07/2008 17:39

C'est l'article de Libération de samedi 5 : "Le collège change de nom, le principal est menacé par les extrémistes flamands". Overblog est un peu pénible : il ne permet pas d'envoyer de liens lisibles en commentaire. Disons que c'est une plateforme plus que moyenne...

Moktarama 08/07/2008 18:10


Permettez-moi de ne pas être d'accord avec cette assertion. Over-Blog n'est pas un peu pénible. Pour ma part, je dirais plutôt que cette plate-forme de blogs est une grosse merde - j'avais
écrit daube, mais le mot me semblait un peu léger vu le temps perdu - infâme, nécessitant de gros efforts de mise en page pour pondre des billets un tant soit peu lisibles, avec des thêmes
extrêmement limités, des serveurs qui parfois vous laissent en rade alors que vous rédigez un billet. Et j'en passe...

Clairement, si je n'avais pas eu la feignantise initiale d'avoir choisi une plateforme all included pour héberger mon blog, et le manque de recherches pour savoir que je publiais chez TF1,
je l'aurais fait avec mes petites mains via wordpress et hébergé chez free. Maintenant, c'est lancé, j'ai écrit pas mal de billets, en gros tant pis, je continuerais à batailler pour conserver une
vraie mise en page, et vous devrez vous habituer à mettre les liens directement dans les commentaires :-)

Pour l'article dont vous parliez, voici le lien, je l'avais lu et effectivement, les français flamands semblent quelque peu affligés par le même tropisme régionaliste/nationaliste que leurs voisins
de la future ex-Belgique :

http://www.liberation.fr/actualite/societe/337338.FR.php


Dominique 08/07/2008 14:16

Quand on voit comment l'extrémisme flamand déborde en France et quels sont les reproches faits à l'Education nationale française, il y a de quoi être un peu inquiet. Voir le lien dans ma signature. Fachos de tous pays, tous bien unis !

Moktarama 08/07/2008 14:25


On ne peut voir le lien en signature, Google News indique que l'url n'est pas ou plus valide ! Le commentaire tout seul, c'est un peu moyen...


Zolurne 08/07/2008 09:08

Flamand, Kroll ?  Avant que Liège fasse partie de la Flandre, il fera chaud !!!http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Kroll

Moktarama 08/07/2008 12:26


Disons que je m'étais basé sur le patronyme et le ouï-dire - les commentateurs du blog de Jean Quatremer, les dessins dans le Standaart - plutôt que sur le lieu actuel de résidence,
j'avais tout de même eu la décence de lire la notice wikipedia en lien dans mon propre billet  :-)

Mes excuses aux lecteurs, et merci pour la correction !