Terra Nova ou le vrai visage du Parti Socialiste

Publié le par Moktarama



        Ce 13 mai est lancé un groupe de réflexion issu des mouvances DSK et Royal du PS pour l'essentiel, ayant pour but de tracer un avenir idéologique pour le Parti Socialiste. Je vous ai fait le pitch, parce que leur présentation est nettement plus techno-machin et langue de bois :


Terra Nova est un think tank progressiste indépendant ayant pour but de produire et diffuser des solutions politiques innovantes, en France et en Europe.


        Think tank, c'est tellement plus classe que de parler français ! Et dire progressiste plutôt que de gauche, ça fait tellement plus moderne ! Ensuite, clamer son indépendance alors qu'une bonne partie de ses membres sont affiliés à un parti politique – et lorsque vous verrez dans mon post-scriptum le financement, vous allez hurler - , ça me laisse carrément rêveur...Quand aux solutions politiques innovantes, c'est beau comme une publicité d'IBM !



Les trois objectifs de la fondation sont :



Favoriser la rénovation intellectuelle de la social-démocratie

Elle veut contribuer à la refondation de la « matrice idéologique » de la gauche progressiste et à la promotion de ses idéaux.


        Incapables de parler normalement les mecs ! Pis ça se mouille pas hein, ils auraient voulu employer des mots moins forts qu'ils n'auraient pas pu...favoriser plutôt qu'engager, rénovation et refondation plutôt que fondation – car le PS a-t-il jamais été social-démocrate ? - , intellectuelle...parce qu'il y a un moyen de le faire sans réfléchir ? Pis encore une fois, gauche progressiste ça ne veut rien dire, personne n'est contre le progrès, c'est le genre de rhétorique dont Sarkozy use et abuse.




Produire de l’expertise et des solutions politiques opérationnelles
Elle veut formuler des propositions concrètes au profit des leaders politiques, des élus nationaux et locaux ainsi que de tous ceux qui mettent en œuvre des politiques publiques.


        Bon, là, le corps est bien, mais encore une fois quel titre mes aïeux ! Faut vraiment qu'ils arrêtent de se prendre pour une boite de com' : produire de l'expertise, c'est quoi ce jargon techno prout-prout ? Et pour les solutions politiques opérationnelles, encore une fois qui a pour but de fournir des solutions politiques non opérationnelles franchement ?




Inscrire son action dans un réseau européen et international de think tanks progressistes
Elle veut s’inspirer des réussites et des bonnes pratiques de nos partenaires européens, participer à l’influence intellectuelle de la France en Europe et contribuer à faire émerger une doctrine progressiste européenne.


        Bordel mais arrêtez avec les think tanks ! On est en France, on a des mots qui correspondent parfaitement – pas comme parfois avec les langues étrangères - : c'est un groupe de réflexion. Pour le reste, j'ai un peu de mal à comprendre : vous voulez vous inspirer de l'Europe pour la France, ou produire et diffuser des idées pour l'Europe comme dit au début ? Faudrait peut-être se fixer un objectif clair les gars, on peut pas fonder la social-démocratie au PS français et rénover en même temps toute la gauche européenne, ça parle comme une boite de com' mais ça ne sait même pas se fixer des objectifs clairs et atteignables...ça pue l'Enarque à dix bornes ça !


        Maintenant, consultons la liste des experts et collaborateurs de Terra Nova, qui sont donc censés apporter des idées neuves au PS, à la France et à l'Europe. Ben pour les idées neuves, c'est pas gagné : moyenne d'âge 50 ans, anciens de l'ENA par dizaines, diversité zéro – ni femmes, ni noirs, ni arabes, ni classes moyennes ou pauvres, ni quasi aucune minorité - , plus de la moitié sont directeurs ou présidents ou vice-présidents de quelque chose, que ce soit de journaux, d'associations, d'élus...Bref on se retrouve avec exactement tout ce qui fait que le PS va mourir sous les coups de boutoir de ses dirigeants.


        On annonce de la gauche, du renouveau, des idées, et on se retrouve avec les mêmes qui nous bassinent depuis 30 ans, qui ont trois trains de retard sur l'évolution du monde et dont nous subissons déjà les idées à longueur de journées. Qu'ils s'appellent Terra Nova ou Direction du Parti Socialiste. C'est pas la facade qu'il faut refaire, hein, c'est vous qu'il faut changer, mais ça vous ne l'admettrez jamais, tout occupés que vous êtes à nous parler de mai 68 avec un verre de cognac à la main et le cigare dans la bouche...


        J'attends donc avec peu d'impatience leurs premières propositions, car je sens que ça va être à peu près aussi punchy et nouveau que ce qui sort des Congrès du PS depuis 15 ans.



PS : Ah oui, j'allais oublier, Terra Nova se fait financer par abonnements, si vous voulez recevoir le fruit de leurs mirifiques réflexions, va falloir donner des sousous dans la popoche. Par ailleurs, ils se font également financer par mécénat, et pour que vous mesuriez bien l'étendue de la nullité et de l'inconséquence totale de ce groupe : le premier mécène, c'est Microsoft, ce grand bafoueur des lois nationales et européennes de la concurrence depuis des lustres, qui freine des quatre fers le monde du libre avec ses pratiques commerciales douteuses au minimum. Les gars, pour votre prochain mécénat, allez voir Monsanto, sûr que ça n'influencera pas non plus la totale indépendance de vos conclusions...

Publié dans En France

Commenter cet article

Isabelle G. 20/07/2013 19:05


Merci pour ce succulent propos sur Terra Nova. Marre de ces groupes de réflexion financés par de puissants groupes privés. En plus, depuis le 12 janvier 2013, François Chérèque, est le président
de Terra Nova. François Chérèque, ancien syndicaliste, censé défendre les travailleurs ou ce qu'il en reste : je rêve quand on voit qui sont les partenaires financiers de Terra Nova.Terra Foutue
oui.