Un nouveau pas vers la connaissance universelle (2)

Publié le par Moktarama




       Après la mise en ligne récemment par le MIT de l'intégralité de ses cursus gratuitement, et après le projet Wikipédia bien sûr, un autre grand projet est lancé, qui intéressera essentiellement ceux qui travaillent dans le monde du vivant puisqu'il ne se propose pas moins que de constituer une encyclopédie des espèces animales connues - disparues ou contemporaines - en ligne et encore une fois gratuite.

       Le projet Encyclopedia Of Life a pour origine des universitaires américains de la côte Est, le financement d'une fondation et de dons, tout est clairement expliqué dans leur FAQ. Le projet se veut collaboratif, mais exclusivement créé, vérifié et mis à jour par des scientifiques volontaires, permettant par rapport à Wikipédia une précision et une justesse quasi totale des informations disponibles sur les diverses espèces.

      
La mise en ligne des premiers articles vient de se faire sur le site, l'objectif est d'atteindre la quasi-totalité des espèces connues dans 10 ans, et pour le lancement déjà plusieurs dizaines de milliers de fiches sont consultables librement. En anglais bien sûr, même si des traductions sont envisagées. Pour l'instant, c'est très fragmentaire, et ne représente un éventuel intérêt que pour le spécialiste, mais il est certain qu'avec l'enrichissement des informations disponibles de nouveaux usages apparaîtront.

       Encore une fois, la France est complètement larguée, par manque de volonté mais aussi de réactivité dans un domaine ou tout est en train de se faire. Ainsi, le financement et les participations officielles sont pour l'instant uniquement américaine et anglaise, la France fut bien contactée mais aucun budget n'a été débloqué, et aucune collaboration officielle ne s'est mise en place de notre part. On peut donc difficilement reprocher au projet d'être pour l'instant exclusivement anglophone.


PS : La photo illustrant ce billet est celle d'un faucon pèlerin,
dont la fiche de l'EOL est un bon exemple de la valeur ajoutée importante que peut représenter un tel projet spécialisé par rapport au généraliste Wikipedia. On peut ainsi voir ses habitats, écouter son cri, connaître la démographie et des dizaines d'autres informations, à peu près tout ce qu'on pourrait vouloir savoir sur l'animal quoi.



Autres billets concernant l'économie de la connaissance


Publié dans Dans le monde

Commenter cet article