Caricatures de la semaine

Publié le par Moktarama

       La fournée de cette semaine est encore strictement américaine. Il faut dire que l'actualité US est brulante, entre le duel fratricide d'Obama et de Clinton côté démocrate, la furie médiatique de la primaire démocrate, les "émeutes de la faim" et la fin de règne dans la fange de l'administration Bush.


"...Remplis-le."

Beaucoup de dessins ont été faits cette semaine sur le sujet, celui-ci me paraît illustrer à merveille les différentes facettes du problème et notamment l'irresponsabilité flagrante que constitue la production avec un rendement ridicule de carburant à partir de ce qui est comestible.



Les plus grands outils terroristes : un AK47, une bombe artisanale, Jimmy Carter en visite au Hamas.

La polémique passée sous le radar médiatique français, avec encore une fois Israël qui réagit n'importe comment. En effet, Jimmy Carter, ancien président américain et accessoirement prix Nobel de la paix, qui est allé en Israël pour essayer de faire bouger les lignes en allant parler au gouvernement israëlien et au Hamas, s'est vu privé de protection par Israël parce qu' "on ne parle pas aux terroristes" . Bien joué les gars, vous ne semblez vraiment pas plus comprendre que ceux d'en face que va bien falloir faire la paix vu qu'aucun des deux ne lachera le bout de gras. La paix au Proche-Orient semble si loin...



       Maintenant, une série de trois dessins relatant l'évènement de la primaire démocrate. Une vidéo volée vieille de quelques mois est sortie sur internet, juste avant les primaires de Pennsylvanie. On y voit Obama parlant des pennsylvaniens - et des rednecks et bigots, de manière plus large - et en en disant que si ils se raccrochaient aux armes, à la religion et à l'intolérance c'est parce qu'ils étaient amers de se voir devenir de plus en plus pauvres. Clinton s'est ruée là-dessus en faisant jouer la fibre classique du "je suis comme vous, pas une élitiste" , on l'a vue boire des coups dans un bar, faire celle qui comprend les problèmes des petites gens parce qu'après tout elle est comme eux - tiens, ça me rappelle quelqu'un... - , bref faire passer pour un gros con imbu de lui-même et méprisant envers les vrais américaine Obama "le rassembleur" . Certes, Obama n'est pas le perdreau de l'année qu'il prétend être, mais Clinton est extrêmement mal placée pour faire ce genre de reproches vu ses passé et présent politiques. Les dessinateurs ne s'y sont d'ailleurs pas trompés :

Les gens ne se raccrochent pas aux armes et à la religions car ils sont amers.
Il s'y raccrochent car il veulent désespérément être élus.



"Obama est un élitiste. Pas moi. Je suis la vraie candidate pour la classe moyenne américaine - et je sens votre douleur."
Sur le dossier du fauteuil : 20.4 millions de dollars de revenus en 2007.




"Je ne suis pas une élitiste comme Obama...je sais que vous les gars de la campagne, êtes à fond pour la chasse , aller à l'église et ouvrir son coeur à son prochain ! "
"Pas moi. J'ai mes fusils parce que Dieu m'a dit de faire peur à tous ces sales immigrants mexicains."
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article