Lang et Gbagbo comme larrons en foire

Publié le par Moktarama

       Jack Lang, ce formidaable promoteur de la culture en France et dans le monde et accessoirement député du Pas-de-Calais, a dernièrement été rendre visite à Laurent Gbagbo, cet amical Président de Côte d'Ivoire dont les descriptions semblent différer légèrement selon les interlocuteurs. Ainsi, si le leader de la Lybie, Muhammar Khadafi estime "qu'il faut plusieurs Gbagbo" ; le Président du Burkina Faso a déclaré que "le problème de la Côte d'Ivoire était lié à la présence de Laurent Gbagbo à la tête de l'État" . Le parti socialiste avait même rompu tout contact après 2004, malgré l'ardente volonté de gauche de Gbagbo. Bon, assez rigolé, rappelons tout de même que Laurent Gbagbo est président de Côte d'Ivoire depuis 13 ans, et que la situation n'a cessé de se dégrader depuis qu'il est au pouvoir, son principal opposant revenant tout juste d'exil. Un bon gros salop de la Françafrique, en résumé.

 
      Revenons donc à Jack Lang. Ce dernier a été filmé par une télé ivoirienne en train de danser avec son pote Gbagbo dans une boite ivoirienne à la mode. Il déclare notamment dans le reportage  "Avec le Président Gbagbo, je me sens en harmonie, en connivence, en synchronie, en résonance. J’aime les gens comme lui qui sont à la fois patriotes et qui ont le sens de l’Etat." Jusque là, pas de problème, c'est de la diffusion en côte d'Ivoire, ça permet de renouer les liens du PS avec ce grand démocrate de Gbagbo en toute discrétion. Et là, pas de bol : Bakchich met la main dessus et le diffuse en France ! C'est que ça ne fait pas très bon effet, comme ça, pour Lang, d'être vu par les français en train de danser en boite avec Gbagbo.

       Acte III de notre histoire :
Jack Lang accorde une interview à Rue89 - point positif, pour une fois le "scoop" et la réponse se font par des médias internet, c'est indiscutablement un plus pour ces derniers - , dans laquelle il a choisi visiblement l'option "j'assume, Gbagbo déchire et le PS devrait le soutenir". Avec des déclarations telles que "Gbagbo est un homme de gauche, un humaniste. Il connaît l'histoire du mouvement socialiste français mieux que certains socialistes d'aujourd'hui. C'est un patriote qui a été élu démocratiquement, autant que la démocratie fonctionne en Côte d'Ivoire. C'est un président légitime et légal." , nul doute que le PS va être réjoui. Pour ma part, moi qui n'aimait pas particulièrement Lang, c'est clairement le coup de grâce. Va leur falloir un sacré leader au PS, si ils veulent arriver à faire décanter quelque chose de bon de toute cette merde - n'oublions pas Frêche, Montebourg, Cohen-Solal, et j'en passe, on se croirait à l'UMP - ; en attendant la Françafrique a de beaux jours devant elle, vu qu'apparemment seul Jean-Marie Bockel avait la volonté d'en finir avec ces pratiques d'un autre siècle.


PS : Et une pensée pour
Denis Robert, le journaliste d'investigation à l'origine de la "première" affaire Clearstream - celle qui n'a été qu'effleurée par les médias - qui raconte ses années de calvaire - judiciaire, notamment - à travers un livre. Denis Robert en parle lui-même à Rue89 ici.

Publié dans En France

Commenter cet article